Rétrogradation de Mars 2020 – 1941 – 1862 – 1783

Afin de mieux comprendre ce que nous traversons en ces temps troublés, j’ai recherché dans le passé des similitudes dans les mouvements des planètes. 

Actuellement, durant ce second semestre 2020, Mars procède à sa rétrogradation. Rien d’extraordinaire car la planète rouge effectue ce mouvement tous les dix-huit mois. La particularité concernant 2020 est que Mars effectue cette rétrogradation dans le signe du Bélier, sans franchir le signe du Poissons ni du Taureau.

Similitude avec l’histoire

Je me suis penchée sur les précédentes périodes où cette planète s’était comportée de la même façon : 1783, 1862, 1941 et donc 2020. C’est assez pour prendre le temps de rechercher les points communs. 

En 1783, le Nord de l’Amérique entrait en révolution et se battait pour son indépendance. Ce fut la création des États-Unis d’Amérique. Quelques années plus tard, la France entrait elle aussi en révolution. 

En 1862, la guerre civile faisait rage aux USA : le Nord contre le Sud, sans parler des nombreuses batailles contre la communauté amérindienne qui s’est vue dépouillée de ses terres. Les esclaves et le Nord se battent pour la liberté et le droit de vivre, quelle que soit la couleur de peau. 

1941 est plus proche : la Seconde Guerre mondiale a précipité la majeure partie du globe dans des conflits sanglants, le nazisme veut s’imposer. En France, nous avions deux choix une fois que l’envahisseur a enfoncé nos lignes et forcé nos défenses : se soumettre ou … résister. Le monde entier était à feu et à sang. 

La période que nous traversons est en résonnance avec ces événements. Avons-nous vraiment pris la mesure de ce qui se trame ou sommes-nous aveugles comme en 1941, où l’horreur des camps était telle que beaucoup ne pouvaient y croire ? 

Personne ne veut lâcher

Mars a commencé sa rétrogradation le 9 septembre 2020 (heure TU). Il était alors en aspect à Saturne, Pluton et Jupiter en Capricorne, dans un carré du tyran, ainsi nommé par Rudhyar. Le nom de cet aspect fait déjà frémir, mais lorsque nous observons les protagonistes, nous réalisons la tension contenue dans ce lien.

Mars en Bélier est chez lui, il a la gestion de ce signe. Il est enthousiaste, entreprenant, fort et rien ne peut l’arrêter. Sa rétrogradation peut se caractériser notamment dans la force retenue, et provoquer des éclats soudains de nervosité explosive. Nous assistons d’ailleurs sur la route à des comportements particuliers de certains conducteurs excédés. 

De l’autre côté du carré, Saturne est lui aussi chez lui, en Capricorne. C’est l’exécutif dans les institutions. Il est sûr de son savoir, de son autorité et rien ne peut le faire bouger de sa position. Saturne se comporte comme « celui qui sait ». Il a à son service Pluton, le pouvoir, et Jupiter, le législatif. C’est ici que nous pouvons lire que le législatif est aux mains de l’exécutif, qui utilise son pouvoir pour contraindre et soumettre toute initiative de nouveau départ. 

Petite planète mais grands effets

J’ai volontairement effectué cette lecture à un niveau dense, afin que chacun puisse prendre la mesure de ce qui se déroule sous nos yeux. 

Dans son mouvement rétrograde, Mars retient ses énergies, ravale sa hargne et tempère son élan. Mais le 14 novembre, il va repartir en avant sur le 15ème degré du zodiaque, et reformera de manière prégnante les carrés successifs aux trois planètes en Capricorne. Voici l’image symbolique du 15ème degré du Bélier : 

https://www.lalibrairie.com/livres/les-360-degres-du-zodiaque–symbolises-par-l-image-et-par-la-cabbale-nouveau-procede-de-rectification-de-l-heure-de-la-naissance_0-929029_9782850900068.html

Face à ce qui s’est déroulé dans nos vies (voir l’article sur la rétrogradation de Mercure) et face au constat de ce qui s’est effondré, nombreux seront ceux qui ne pourront plus retenir leur réaction. Car Mars ne prendra alors pas le temps de la réflexion ni de l’analyse avant d’agir. Il est impulsif et répond sans retenue à l’agression, à la hauteur de ce qu’il a reçu. C’est le soldat qui se bat pour sa vie, sans penser au lendemain. 

Quelques temps encore, jusqu’aux 17 et 19 décembre lorsque Saturne et Jupiter vont franchir le seuil du Verseau, le carré du tyran sera actif. Mais lorsque les chevaux seront lâchés, qui sait ce qu’il adviendra de notre système jusqu’ici bien rodé ? J’ai bien peur que les fondations mêmes de notre République ne se fissurent sérieusement. 

Nous construisons le monde de demain

D’autres positions planétaires viennent ajouter à cette analyse. Mais déjà, je vous ai peint un tableau certes alarmiste, mais réaliste. Rien n’est perdu car l’Humanité est forte lorsqu’elle détermine les objectifs communs, avec à l’esprit le sens de la fraternité et de la solidarité. 

Le monde individualiste et capitaliste tel que nous l’avons expérimenté au 20e siècle n’a plus sa place. L’Ère du Verseau nous propose un paradigme ô combien plus égalitaire et respectueux du vivant dans son ensemble. Chacun a sa place dans ce nouveau monde et en cela la Terre Mère qui nous accueille, nous protège et nous nourrit saura se montrer clémente envers ceux qui la respectent. 

Résister ou se soumettre

Cela ne se déroulera pas sur une année, mais nous traversons une période très tendue. 2021 nous réserve encore quelques évènements. Alors, lâchons prise, restons soudés et solidaires. Réfléchissons à ce qui nous paraît juste, comme durant la Seconde Guerre mondiale : résister ou se soumettre.

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Cardin sur 1 novembre 2020 à 20 h 20
    • Répondre

    Merci Catherine de toutes ces informations, elles ne me donnent guère le moral pour 2021 qui promet encore des perturbations dans notre quotidien. Restons donc soudés et en bonne santé.
    Bonne continuation.
    Cordialement
    Christelle

    1. Bonsoir Christelle
      Oui prenons soin de notre santé en renforçant notre système immunitaire. Ne nous laissons pas envahir par la peur et restons solidaires les uns des autres.
      Gardons courage et espoir. Notre avenir sera ce que nous en ferons.
      Belle soirée

    • Roberta Villa sur 8 novembre 2020 à 18 h 24
    • Répondre

    Analyse claire juste et précise. Comme toujours.
    Merci Catherine!!
    Bises
    Roberta

    1. Merci Réa !
      Des bises
      Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.