Du rififi dans les couples

Depuis environ deux ans, nous assistons à des difficultés dans les couples. Tout allait bien et sans comprendre vraiment ce qui a pu se passer, rien ne va plus. Très souvent l’amour est encore présent, mais l’incompréhension s’est installée, petit à petit, sans qu’on l’ait vue venir. 

En remontant dans le temps, nous pouvons remarquer que certaines configurations planétaires venaient nous interpeler en profondeur. Alors, essayons de comprendre cette interpellation des planètes durant cette période pour mieux appréhender ce que nous vivons en ce moment.

Neptune et Uranus conjoints à 19° du Capricorne en 1993

Le point de départ se situe en 1993, lors de la conjonction de deux planètes invisibles à l’œil nu. Ce sont deux planètes transcendantes, nous invitant à une évolution personnelle. Sur certains points elles peuvent être antagonistes, mais sur d’autres avoir une belle complémentarité, voire similarité. Tout dépendra du niveau de conscience personnelle dans lequel nous les accueillerons.

Le Capricorne représente ce qui est stable, structuré et structurant. On se réfère à ce qui est établi. Le Capricorne a la sagesse et la connaissance nécessaires pour créer et ancrer ce qui deviendra notre référence.

Neptune aurait une tendance fusionnelle, mais dans le Capricorne, l’océan et l’infini fuient de toutes parts, ou cherchent une issue. Une quête vers un idéal correspondant à une appartenance sociale ou politique peut aussi être envisagée, recherchée.

Uranus nous invite à nous libérer, prendre notre envol, notre autonomie, voire sortir des sentiers battus pour nous découvrir. Mais dans le signe du Capricorne, il se comportera comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Vous comprenez que ces deux merveilleuses planètes nous proposent un challenge : redéfinir notre idéal de vie par rapport aux codes établis, nous éveiller à un idéal en brisant nos chaînes. Il s’agit alors de se positionner avec conscience et courage.

Le 19èmedegré du Capricorne

Image symbolique du 19ème degré du Capricorne de Janduz
“Les 360 degrés du Zodiaque symbolisés par l’image et par la Cabbale” de Janduz, éditions E Bussière

La lecture du 19e degré du Capricorne confirme ici qu’il est important de se positionner. Le personnage sur la plate-forme se trouve dans la tourmente. Il possède deux pieds à chaque jambe, lesquels sont orientés dans des directions opposées. 

Et vous en 1993 ?

Replacez-vous à cette période de votre vie. Demandez-vous ce que vous avez vécu qui vous demandait de choisir une voie plutôt qu’une autre. Si vous étiez enfant, quelle situation avez-vous vécue qui vous a fait entrer dans un processus que vous avez subi sans même pouvoir vous défendre, tandis que cette situation ne vous appartenait pas ?

De la réaction que vous avez eue à ce moment-là découle ce que vous vivez aujourd’hui. Vous avez évolué, et les années passées vous ont fait dévier de votre route ? Il est temps pour vous de corriger votre trajectoire. Votre décision de l’époque n’a pas été prise en conscience ? Vous pouvez aujourd’hui modifier ce que vous avez mis en place, définir vos priorités et votre notion d’intégrité.

En 2017 Pluton rentre dans la partie

Entre 2017 et 2019, Neptune et Uranus ont abordé un nouvel aspect (le demi-carré), titillant votre inconscient afin de vous rappeler votre engagement d’alors. Votre comportement s’est peu à peu modifié, souvent sans même vous en apercevoir. Mais il s’agissait pour vous d’un impératif, presque viscéral. Le premier demi-carré s’est établi entre l’eau du Poissons et le feu du Bélier, il est dur, tendu ; difficile d’y échapper. Depuis l’entrée d’Uranus en Taureau les demi-carrés suivants seront entre l’eau et la terre, deux éléments complémentaires. Ils sont plus gérables, mais n’en attendent pas moins une évolution réelle, une prise de position ferme.

Pluton, troisième planète invisible du système solaire, s’est alors invité dans la danse. Il vous a apporté la force, la détermination nécessaire afin de ne pas baisser les bras à la première difficulté. Planète de résilience, il est devenu un allié, autant qu’une arme. Pluton vous donnera une force accrue pour gommer les erreurs, rectifier le tir de vos actions.  

Durant ces deux dernières années, certaines personnes ont jonglé sans difficulté avec les contraintes et les contradictions. Elles ne rencontrent sans doute pas aujourd’hui de problèmes de positionnement dans leur vie. Pour les autres, c’est moins facile.

En 2019, Saturne ramasse les copies !

Et voilà que cette année, Saturne commence sa rétrogradation à 20°31 du Capricorne, comme pour nous signifier qu’il est temps de se décider, d’agir, de concrétiser dans la matière ce que nous voulons pour notre avenir. Le temps est venu de passer à l’action en commençant par une introspection : faire son auto-analyse. À Noël, il ramassera les copies !  

Il ne s’agit pas de paniquer en nous disant « Oh mais comment vais-je faire pour tout mettre en place ? » Vous ressentirez bien suffisamment au fond de vous ce qui ne vous convient pas et ce que vous voulez corriger. Lâchez prise, écoutez-vous, ouvrez les yeux et les oreilles et ayez confiance en votre zone de confort. Lorsque vous sentez un mal-être, prenez le temps d’en analyser les raisons. C’est dans cette compréhension que vous retrouverez les trames de votre idéal oublié.

Au niveau du couple

La construction d’un couple n’est pas chose aisée. vingt-quatre années séparent 1993 de 2017 et il est fort possible que votre partenaire ne soit plus le même. Quoiqu’il en soit, vous avez défini un idéal relationnel, dans lequel vous vous définissiez une place, avec un certain nombre d’impératifs. Si ce que vous vivez en 2017 n’est pas conforme à vos attentes, Neptune, Uranus, Pluton et enfin Saturne étaient là pour vous aider à reprendre position.

La difficulté résidera dans la posture à adopter pour recadrer la situation par rapport à votre vision. Lorsque deux chemins se sont fortement dissociés, éloignés, la douleur s’installe fortement dans la reconstruction. Le rififi dans le couple devient alors inévitable. Il peut s’agir d’un écart entre votre chemin et celui de votre partenaire, ou plus subtilement le vôtre idéalisé et celui que vous avez réalisé.

Lorsque l’on est à deux, l’écart peut être minime et tout peut vite rentrer dans l’ordre avec amour, patience et ouverture de cœur. Lorsque cet écart est tel qu’il réveille de grandes souffrances, il faut parfois se rendre à l’évidence. Uranus vous apportera le courage nécessaire afin de couper les branches malades. Ainsi élaguées, avec douleur bien souvent, il restera peut-être suffisamment d’amour pour reconstruire sur ces nouvelles bases épurées.

Si vous étiez enfant à l’époque, votre idéal de vie, de couple, peut avoir été façonné par ce que vous viviez au sein de votre famille. Vous recherchez alors un équilibre à deux où vous compensez par rapport à votre attente d’alors, transposée à aujourd’hui. Demandez-vous si votre partenaire est à même de satisfaire votre demande… ou si c’est vraiment son rôle ? 

Source de l’image symbolique :
Les 360 degrés du Zodiaque symbolisés par l’image et par la Cabbale” de Janduz : Editions La Bussière

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • karine aude sur 18 août 2019 à 19 h 12

    HEY Catherine !!!
    gratitude pour cet éclaircissement surprenant….
    en 93 j accouchais….sans avoir choisi mon bébé….mais ravie de le garder.
    je n étais pas en joie mais plutôt inquiète pour la suite , j avais 19 ans !
    ces années écoulées grâce a ce fils me permettent mon grand voyage de découverte de l humain !
    en 2016 2017 expérience d éveil , tout change et se transforme dans ma vie , nouveau voyage ou je découvre ce que je suis,,,petit a petit…..
    donc voila merci d être la et de me permettre de réaliser ces deux étapes distinctes et importantes…!!!

    1. Merci à toi pour ce partage d’expérience !
      Bises et à très vite,
      Catherine

    • LIGIER Laurence sur 18 août 2019 à 21 h 41

    Bonsoir Catherine
    Georges peut être fier de toi !
    Merci pour ce beau partage… si intéressant !!!
    Belle soirée et à bientôt j’espère
    Laurence L

    1. Merci beaucoup Laurence !
      À bientôt
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.