Mercure rétrograde le 14 octobre 2020

Mercure rétrograde

A compter du 14 octobre, Mercure rétrograde à 11°40 du Scorpion. Un moment astrologique important que chacun peut ressentir dans son quotidien. 

Comment une petite planète peut-elle influencer nos vies ? 

Mercure est une planète intérieure, proche du Soleil, et rétrograde trois fois par an. Ce qu’il y a de particulier en cette période est que Mercure gère le signe du Gémeaux où se trouve actuellement le Nœud Nord, notre devenir. Ce fait ajoute aux rétrogradations de Mercure un sens particulier.

En effet, outre la réflexion que nous devons engager sur notre vie personnelle, familiale, sociétale, nos choix, Mercure nous rappelle de penser large, envisager l’humanité et plus loin l’avenir de notre planète dans le processus que nous choisissons. 

La symbolique de cette rétrogradation

Découvrons le 12ème degré du Scorpion : 

Nous allons nous attarder sur le serpent qui tente de protéger ce joli cottage. Il affronte des ennemis, petits, nombreux, semblant agir dans un désordre. Il cherche à protéger ses avoirs, ses acquis. 

Cet animal suscite chez les personnes des réactions souvent opposées : la peur, le rejet ou l’intérêt voire la fascination. Selon Jung, le serpent est « un vertébré qui incarne la psyché inférieure, le psychisme obscur ». (source : Dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, éd. Robert Laffont/Jupiter). 

Le serpent est le gardien de l’arbre de la connaissance. C’est à travers elle que vous pourrez accéder à votre transformation individuelle et changer de peau. Il s’agira de votre évolution intérieure. 

Par ailleurs, n’oublions pas que le serpent est le symbole de la Kundalini. 

Je ne vais pas m’étendre davantage sur la symbolique, mais je vous invite à vous intéresser aux nombreux sens donnés à cet animal. Ensuite, prenez le temps de vous interroger sur celle qui fait sens en vous. Ressentez simplement et accueillez. 

Premier temps de rétrogradation

Durant cette rétrogradation, Mercure va vous proposer d’aller rechercher dans vos peurs les plus profondes, les plus enfouies en vous. Elles peuvent remonter à votre naissance même : la peur de mourir. Cette peur que ressent le bébé qui vient au monde. Il est conscient de la douleur de sa mère et réalise que sa naissance peut être liée à une mort : « Si je pousse, je risque de tuer maman, si je ne pousse pas, c’est moi qui meurs ». Et aujourd’hui, Mercure va puiser dans vos profondeurs pour alimenter cette réflexion. Elle est à l’origine même de votre vie. 

Le monde, notre monde que nous croyons si bien connaître va, doit, évoluer. Ai-je la capacité de le suivre et participer à cette évolution ? Dans quel sens devons-nous suivre notre route pour grandir, accéder à notre élévation ? Autant de questions qui vont chercher leur réponse dans nos profondeurs. 

La peur de mourir, les angoisses que l’on tente d’ignorer ou de faire taire, les secrets que l’on souhaite ne pas ressortir au jour, tout cela demande beaucoup d’énergie à gérer « en sous-marin » dans notre quotidien. Cette énergie est détournée de notre profit. Nous nous épuisons à cacher un état qui ne demande qu’à s’exprimer pour en être libéré. Aujourd’hui, et durant cette rétrogradation, Mercure vous invite à les identifier, en relation avec l’avenir que vous souhaitez pour vous, votre entourage. Ouvrir les yeux et mettre de la lumière sur vos zones d’ombre. 

L’ombre ne contient pas que des choses terribles, difficiles. Elle peut aussi contenir des joyaux dont vous n’avez pas encore pris conscience. Ils n’attendaient que le moment où vous apporteriez enfin un peu de lumière pour être visibles. Réalisez que lorsque vous descendez dans votre cave, vous pouvez y trouver des trésors ! 

Mercure a rendez-vous avec le Soleil

Dans son mouvement de recul, Mercure va rencontrer le Soleil à 2°48 du Scorpion le 25 octobre : 

Cette image est à regarder de deux façons : soit le travailleur est en fin de carrière et regarde avec nostalgie (ou pas) cette page de vie terminée, soit il est exclu, volontairement ou non, de ce monde pour diverses raisons. La période actuelle étant plus propice à la perte de l’emploi plus qu’à sa création, nous pouvons imaginer ce qu’elle inspire. La notion même du travail sera elle aussi à revoir. Que préféront-nous pour notre futur : travailler dans une usine où les gestes sont codifiés, temporisés, évalués, ou créer notre propre source de revenus, et retrouver notre liberté d’agir ? Cette image montre aussi à quel point s’extraire d’un système connu peut nous conduire vers un inconnu heureux… ou pas. 

Quand Uranus s'en mêle

Le système économique dans son ensemble a été mis à mal depuis le début de 2020. Cette rencontre entre Mercure et le Soleil vient former une épine avec Uranus et la Lune Noire en Taureau, dans l’axe des biens et des avoirs. La tension économique s’accentue un peu plus et chacun doit devenir dans la mesure du possible maître de ses revenus. 

Il s’agit aussi d’un axe de nourriture. Si nous observons ce qu’il est advenu de notre nourriture sur les 84 dernières années (temps de révolution de la planète Uranus) nous constatons à quel point celle-ci est devenue industrialisée, transformée jusqu’à perdre la trace du produit premier. Nous mangeons des E… aseptisés baignant dans des additifs ou rehausseurs de goût, et tout cela maintenu dans des conservateurs aux noms imprononçables. Où sont passés nos fruits, légumes, céréales que nous cuisinions avec inventivité, ce qui a fait la richesse de notre culture culinaire française ? 

Retrouver le sens de la cuisine ne sauvera peut-être pas notre économie, mais nous redonnera peut-être le goût de l’essentiel. 

Le 28 octobre : entrée de Mercure en Balance

En rentrant dans le signe de la Balance, Mercure va reformer avec Saturne un aspect de carré, tendu, entre le Capricorne et la Balance. Il formera ce même aspect ensuite avec Pluton et Jupiter. C’est un carré qui appelle la liberté : « Toi qui veux m’imposer tes façons de vivre, de respirer, de travailler, comme si je ne savais pas ce qui est bon pour moi, je ne te laisse pas intervenir dans ma vie. J’ai mon libre arbitre et je vais réagir à la hauteur de ton empêchement. » 

Un Mercure rétrograde nous demande de nous intérioriser. Si nous ajoutons le carré à Saturne, nous pourrions presque mettre un masque à Mercure : interdit de parler, interdit de réfléchir, interdit de respirer, interdit de penser, interdit de se déplacer. Dans la densité, difficile d’y échapper. Le confinement n’est pas loin, sinon déjà là ! 

Si nous prenons le temps de lâcher prise, réfléchissons en conscience à ce que nous souhaitons pour notre quotidien, en retrouvant une ambiance harmonieuse, de partage et d’échange. Pourquoi ne pas appuyer sur le bouton STOP (Saturne) de votre téléviseur (Mercure) ?? Ressortir les livres que vous n’avez pas eu le temps de terminer durant le dernier confinement ? Vous remettre à écrire, dessiner, appeler vos amis, votre famille. Créer ou recréer du lien. Mais aussi mettre vos neurones au repos, en méditant et en fermant vos oreilles au vacarme ambiant. C’est aussi tout cela que vous proposent ces aspects. Libre à vous d’accueillir cette formidable énergie de transformation et d’évolution comme vous l’entendez. 

Mercure repart en avant le 3 novembre 2020

Durant cette rétrogradation en Balance, et jusqu’à son point de retournement, Mercure sera opposé à Mars qui rétrograde à son tour en Bélier. Ils sont tous les deux maintenus dans un étau par un Saturne tout puissant en Capricorne. Mais Saturne devra affronter l’enthousiasme débordant de Mars dans son signe de prédilection. Cela laisse présager des moments de révolte chez les personnes qui ont besoin de sortir par l’action ce qui a été trop longtemps retenu. Attention aux débordements !

Nous allons vivre des moments de forte tension. N’ayons pas peur de traverser cette période de troubles. Elle est nécessaire pour faire place à une nouvelle énergie, nouvelle, dans une ambiance de partage et d’universalité. Mais pour cela, il faut ouvrir et laisser s’échapper les petits diables qui ont été enfermés dans des coffres et ont bien besoin d’agitation. 

Le 19 novembre, Mercure repassera sur le point où il a commencé son mouvement de recul. Les réflexions auront abouti, les décisions prises. Il restera à les mettre en application.

Ne jugeons pas

Prenons garde durant ces temps difficiles de juger notre voisin. Chacun doit traverser ces épreuves avec plus ou moins de sérénité. Ne critiquons pas la peur de l’un ou l’insouciance de l’autre. Nous avons tous des visions de la vie différentes. Mercure qui nous parle de notre devenir et nos âmes ont choisi, chacune, des épreuves différentes pour leur évolution. Contentons-nous de suivre notre chemin, avec le cœur le plus ouvert possible, et restons optimistes.

Nous vivons une époque formidable ! 

6 réflexions sur “Mercure rétrograde le 14 octobre 2020”

  1. Merci Catherine pour toutes ces informations si intéressantes.
    Oui je veux accueillir toutes les intentions des planètes, de notre monde, le cœur ouvert afin d’évoluer positivement, en espérant dans le partage.
    Merci pour ta guidance éclairée.

  2. Chantal Urtizberea

    Merci Catherine pour tes articles si profonds qui nous donne matière à la réflexion … Ancienne élève de Georges je retrouve son style que tu as si bien personnalisé et remis au goût du jour
    Belle journée

    1. Catherine LE GALL

      Merci Chantal
      Oui je reste fidèle aux enseignements de Georges. J’y ajoute ma touche personnelle effectivement !
      Belle journée

  3. Quelle pertinence !
    Un grand merci Catherine pour ton analyse si éclairée et si “eclairante”
    Oui il y a ta griffe très personnelle, néanmoins ta loyauté à Georges est touchante.
    Je t’embrasse, Cathy

    1. Catherine LE GALL

      Merci Cathy ! Georges a formé toute une génération d’astrologues qui font parler les planètes comme dans une pièce de théâtre. Le metteur en scène ajoute sa patte personnelle mais le décor originel restera celui de Georges, c’est certain !!
      Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.