Fin de rétrogradation d’Uranus

Uranus repart en direct

Le 11 janvier 2020, la planète Uranus repart en direct après cinq mois de rétrogradation. 

Toutes les planètes sont disponibles 

En ce début d’année 2020, toutes les autres planètes sont disponibles, en action, et chacun peut bénéficier de leurs énergies. Pourtant, Uranus, planète ô combien importante dans l’ambiance sociale et mondiale actuelle, s’était mise en retrait. Elle demandait à chacun de réfléchir à la violence qui couve en lui, au désir d’émancipation, de rupture, de changement radical et irréversible, à la liberté… Après ce temps d’introspection, nous avons compris ce qui s’éveille en nous, Uranus nous donne aujourd’hui les moyens d’agir en ce sens.

De quoi s’agit-il exactement ? 

Le résultat de cette disponibilité se matérialisera dans vos vies en fonction de ce que vous en attendez, mais surtout, en accord avec votre propre évolution. Tout est en harmonie avec votre conscience. Les planètes vous font des propositions que vous percevrez suivant vos capacités d’accueil de l’énergie qu’elles représentent. Pour certains, Uranus sera l’éveil de leur conscience, d’autre, la liberté, l’émancipation, enfin, d’autres encore pourront recourir à la violence. Nous avons notre libre arbitre et c’est ainsi qu’il se manifeste : dans nos choix. 

Un parapluie planétaire

Le thème de ce point de départ d’Uranus se présente sous forme de « parapluie », légèrement incliné au niveau de la paume. C’est la Lune qui tient l’ensemble : le côté familial, émotionnel, le clan, la communauté. Elle est rassembleuse, unificatrice. Sur un plan politique, elle représente le peuple dans son ensemble, uni en une même famille. Si nous observons l’ambiance actuelle en France, c’est le peuple rassemblé dans une même unité. 

Uranus direct le 11 janvier 2020

Les bords du parapluie sont gardés par les planètes les plus fortes et actives qui soient : Mars et Uranus. C’est l’action dans toute sa splendeur, l’explosion, la bagarre voire la guerre. Heureusement, elles proposent également l’enthousiasme, l’élan vers du nouveau, une refonte totale de l’existant pour un idéal jusqu’ici entrevu mais non approfondi. Tout reste à construire mais avant cela, l’ancien doit être restructuré en profondeur, d’où la présence de cinq planètes en Capricorne. 

Résonance avec avril 2019

Nous comprenons ici que les forces en actions seront adoucies par la Lune, tant qu’elle pourra jouer son rôle d’apaisement. Dans un couple, par exemple, s’il est au bord de la rupture, le sens de la famille pourra lui apporter la force de revoir les mésententes afin de mettre en place une nouvelle façon de fonctionner, plus en accord avec l’attente de chacun. Mais si la Lune dérape, elle ne jouera plus son rôle protecteur. Elle viendra alimenter, par son désarroi, le désir d’en découdre de Mars et d’Uranus. Dès lors, tout est possible : les dérapages, les désillusions, les séismes provoquant des tsunamis (terrestres, sociétaux, familiaux ou individuels). 

Souvenons-nous de ce qu’il s’est passé dans nos vies en avril 2019, et nous comprendrons ce qui vient nous chercher aujourd’hui : avons-nous réglé le problème ? A cette date, un événement, une ambiance, un mal-être n’a peut-être pas été identifié et résolu. Dans ce cas, il se rappelle à nous aujourd’hui. Si par contre le problème a trouvé sa solution, vous pouvez accueillir les forces de cette planète libératrice pour aller plus loin sur votre chemin personnel. C’est une grande opportunité d’évolution et d’éveil à soi. 

Merveilleuse planète !

Uranus est la première planète invisible à l’oeil nu. Elle a été découverte aux alentours de la révolution française et elle nous invite toujours à des changements. A ce propos, je vous invite à relire ces articles précédents :
Du rififi dans les couplesMétéo et dérèglements planétairesNos finances et le transit d’Uranus

Prochaine rétrogradation d’Uranus 

Le 15 août 2020, Uranus entamera une nouvelle période de rétrogradation, à 10°41 du Taureau. D’ici là, mettons à profit cette énergie pour nous libérer de nos chaines, réelles ou symboliques. Le mot clé est « Liberté » : d’être, d’agir, de penser, de construire. Cette liberté passe par l’ouverture du cœur avant tout car il n’est nulle liberté dans l’isolement. L’individualisation n’est pas l’individualisme. Se démarquer de l’ancien, pour se solidariser dans le renouveau, l’universel : est-ce vraiment utopique ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.