Saturne carré Uranus en 2021

L’année 2021 aura été marquée à trois reprises par un aspect de carré entre les deux Maîtres du Verseau. Le carré est l’aspect le plus tendu sur un thème astrologique. Le signe du Verseau n’a, à ce jour, que deux Maîtres : Saturne et Uranus. Une planète visible, une planète invisible. Elles se suivent dans le système solaire, n’étant séparées par aucune autre planète.

Si le signe du Verseau semble paradoxal bien souvent, cela est dû à ses deux Maîtres. L’un représente le temps, la stabilité, l’ancrage, les structures, tandis que l’autre prône la liberté, la marginalité, le côté hors norme, soudain voire brutal, la rupture avec l’ancien. Pour imager, ce sont le frein et l’accélérateur d’une même voiture. Comprenez que lorsqu’ils sont en désaccord, les énergies qu’ils bouleversent s’agitent, tantôt dans un sens, tantôt dans l’autre. Cela peut provoquer un certain mal-être, une inconstance et surtout des remises en causes régulières de ce que nous traversons. 

Les forces s’affrontent

Ainsi, durant l’année 2021, leur désaccord a été constant, chacune tentant de tirer la couverture à elle. Dans une telle situation, elles se crispent sur leur position, accentuant leur influence, poussant à l’extrême leur action si besoin. En cette fin d’année, leurs énergies arrivent à leur paroxysme. Nous allons vivre le troisième carré, une sorte de bilan. 

D’un côté, nous avons connu une recherche de stabilité dans la rigueur imposée par un gouvernement qui cherchait des solutions pragmatiques à une situation. De l’autre, la notion de liberté primait, celle de la pensée dite « marginale », de désir d’exclusion, de rejet de toute contrainte. L’année a été secouée par des écartèlements, des affrontements d’idées, jusque dans les actions. 

Les images des degrés symboliques

Durant l’année 2021, Saturne et Uranus ont formé un carré exact à trois reprises. Nous retenons donc trois dates et observons avec attention le degré qu’elles ont activé dans le signe du Verseau. 

Les degrés symboliques, et particulièrement ceux décrits dans l’ouvrage « 360 Degrés du Zodiaque symbolisés par l’image », apportent une illustration profonde de ce qui vibre sur le degré activé par les planètes. Selon le sujet qui nous amène à l’observer, nous faisons une lecture différente. Je me permets de vous les interpréter ci-dessous, mais laissez libre cours à votre inspiration afin d’en extraire une lecture différente.

Le 17 février 2021 à 7° :

L’image symbolique vous a été présentée dans l’article sur la rétrogradation de Mercure. Ce qui est troublant est que lors de la station de Saturne le 11 octobre, avant de retrouver sa pleine puissance, il se trouvait à nouveau sur ce degré.  

Le 14 juin 2021 à 13° :

13ème degré du Verseau

La description du degré indique que les barreaux de la cage ne sont pas de fers mais d’idées. Un désir de révolution gronde en lui, mais il sera sage d’observer les compromis. Le message principal est « patience et longueur de temps font plus de force que de rage ». un lion en cage n’aspire qu’à en sortir. Il est le roi de la forêt celui qui guide son peuple. Lorsqu’il sera libre, il sera difficilement contrôlable.  

Le 24 décembre à 11° : 

11ème degré du Verseau

Il est ici question d’armée, de prudence et de vigilance. Les situations peuvent amener des personnes à considérer leurs égaux avec morgue, et plus mal encore ceux considérés comme inférieurs. Tels les gladiateurs, ils se préparent durant l’entrainement afin de triompher lors de la bataille. Il est ici important de retrouver l’apaisement, car dans le cas contraire, la situation pourrait dégénérer en conflit armé. Vous trouverez plus de détails dans la description du degré

En cette fin d’année, nous allons vivre le dernier carré entre ces deux planètes. N’ayez pas de doute, ce sont des planètes « lourdes », elles contiennent beaucoup d’énergie, et lorsqu’elles s’allient avancent comme un rouleau compresseur. Suite à un affrontement, le champ de bataille après leur passage ne ressemble pas à un jardin public avec de jolies pelouses. 

Les fêtes de fin d’année risquent d’être troublées. Chacun va camper sur ses positions, sûr de ses convictions, et n’en démordra pas. Si l’action de Jupiter produit son effet, les forces pourront s’alléger. 

Certes, Uranus sera encore en rétrogradation, mais il repartira en direct le 18 janvier 2022. Dès lors, rien n’arrêtera les actions des deux protagonistes. 

Pourquoi ces forces en conflit ?

Nous entrons dans l’Ère du Verseau. Nous créons un nouveau paradigme. Pour ce faire, il est important de laisser le passé à sa place et regarder vers l’avenir. Vous ne pouvez avancer si vous regardez sans arrêt derrière votre épaule. Vous risquez de trébucher et de vous tromper de chemin. Il est donc urgent de faire le bilan de ce qu’il est utile de conserver et ce qui est devenu obsolète. 

Ce qui est connu est rassurant, puisque nous le connaissons ! L’inconnu est par définition incertain, difficile à visualiser, et cela nous demande de gros efforts pour le construire. Il lui faut des fondations solides, des projets communs, une vision partagée du nouveau « vivre ensemble ». Non pas que tout soit à remettre en cause, car tout n’est pas à revoir, mais le monde doit évoluer, changer. 

Les changements sont en route

La planète se réveille elle aussi, secouant sa croute terrestre de séismes, volcans, les eaux montent, les glaces fondent, le pôle Nord magnétique subit des changements. L’ensemble du monde du vivant évolue, par la force des choses. L’homme et toute l’humanité dans son ensemble sont amenés à évoluer, s’adapter. Et il ne s’agit pas seulement du changement climatique. 

L’économie subit des changements. Le monde du travail évolue, le mode de consommation change lui aussi, la notion de partage prend un autre visage. Même l’alimentation et la recherche des plaisirs simples n’ont plus le même sens qu’il y a 20 ans. 

Saturne en Verseau souhaite utiliser les ondes et les réseaux informatiques pour inscrire le nouveau mode de fonctionnement. Mais Uranus qui gère les nouvelles technologies, l’informatique, Internet, est en désaccord. Les bug vont s’accentuer, les hackers vont s’immiscer dans les lignes de code pour faire échouer les programmes nouvellement installés. Les coupures d’électricité sont même possibles. Bref, Uranus ne laissera pas si facilement Saturne agir en Verseau. Ce sont deux planètes lourdes qui s’affrontent aujourd’hui. 

Être autonome

Nous avons la possibilité de ne pas subir ce désaccord. Pour cela, il s’agit de redevenir acteur de notre vie, de nous extraire du monde figé et de nous individualiser. Ne pas dépendre, être autonome, ou trouver un moyen d’échange avec d’autres personnes partageant ce nouveau mode de vie. Ce n’est pas simple à mettre en place car nous avons pris des habitudes de citadins. Mais revoyons comment nos anciens préparaient l’hiver, alors qu’ils étaient isolés. Et prenons-les en exemple. Cela ne durera qu’un temps, mais c’est nécessaire. 

Nous ne reviendrons pas au temps où nous nous déplacions sur une charrette tirée par un âne. Mais en déterminant nos priorités, et en nous autorisant à les vivre jusqu’au bout, nous pouvons y arriver. Pensez à ces navigateurs qui partent sur les océans, sans possibilité de ravitaillement. Nous pouvons en faire autant : pas forcément naviguer, mais être autonomes ! De nombreux sites vous y aideront. Il suffit de bon sens, tout simplement. 

Faire un saut vers l’avenir

Du monde visible au monde invisible, c’est comme sauter d’une falaise dans le vide sans savoir où nous allons atterrir. Pourtant, si Saturne et Uranus en carré indiquent des forces puissantes en conflit, elles peuvent aussi s’allier : concrétiser, ancrer notre autonomie, inscrire le changement dans la durée, organiser l’indépendance, se soucier du bienêtre des autres, sans négliger le sien… 

N’oubliez jamais que si les planètes semblent parfois nous proposer des schémas douloureux, elles nous proposent dans le même temps des choses merveilleuses. Il ne tient qu’à nous d’ouvrir les yeux et notre cœur pour en prendre conscience et accepter le challenge. Et lorsque vous doutez, souvenez-vous : une simple étincelle peut produire un feu de joie. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

2 réflexions sur “Saturne carré Uranus en 2021”

    1. Catherine LE GALL

      Merci à vous Chantal ! Eh oui, s’il y a de l’ombre, il y a automatiquement de la lumière, même infime ! Il suffit de ne pas l’oublier…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.